SE SOUVENIR D’UN SI BEAU JOUR: 8 MAI 1945

SE SOUVENIR D’UN SI BEAU JOUR: 8 MAI 1945

Ce jour-là, fut un incroyable jour de fête. Aussitôt tempéré par les larmes  de ceux qui ont perdu frère, sœur, enfants, père ou amis lors de la tragédie du 2d conflit mondial: le 8 mai 1945 fut un jour de larmes et de rires.

La commune de Saint-Etienne du Grès a célébré ce souvenir, mardi 8 mai, en présence de nombreux porte-drapeaux et des élus. Jean Mangion maire de Saint-Etienne du Grès et Laurent Geslin ont déposé une gerbe à la mémoire de ceux qui ont donné leur vie, et la jolie Victoria Plan a lu les noms des Grésouillais morts pour la France.

En charge des actions de Défense, Catherine Véran a lu un hommage à Maurice Schumann, fondateur de l’Europe unie et de Jeanne d’Arc, dont la fête nationale a été actée par une loi de 1920 et annoncé qu’à ce titre, le village resterait pavoisé jusqu’au 15 mai.

Hommage et recueillement ont marqué cette cérémonie qui s’est cloturée par un vin d’honneur tandis que les plus jeunes découvraient les dessins des Poilus: une autre guerre, un autre drame dont on se souviendra toute l’année, grâce à cette exposition qui présente les souvenirs de la Grande Guerre.