LA COMMUNE A DU COEUR ET C’EST OFFICIEL !

LA COMMUNE A DU COEUR ET C’EST OFFICIEL !

Catherine Véran a reçu au nom de la commune de Saint-Etienne du Grès, le label de la Fondation Ajila décerné au village.

Qui en doutait?

Si on en juge par la mobilisation à chaque fois qu’il est nécessaire (Téléthon, Don du sang etc.), il n’est pas nécessaire de le prouver : le village de Saint-Etienne du Grès a du cœur.

Sauf que là, c’est un label qui a été décerné à la Commune pour s’être équipée de défibrillateurs (six au total). Il a été accordé par la Fondation Ajila, organisation caritative qui défend les causes d’intérêt général dans les domaines clés de la Santé et de l’Education. Catherine Veran, conseillère municipale déléguée aux Affaires de Défense et à la Sécurité, a été reçue par la Fondation, pour se voir remettre le précieux diplôme.

Le Label « Ma Commune a du Cœur » valorise les bonnes pratiques locales en matière de prévention des accidents cardiaques. Son objectif est d’inciter les communes et intercommunalités à s’engager sur cette cause de santé publique pour faire baisser le nombre de décès par arrêt cardiaque extrahospitalier en France. En effet, plus de 50 000 personnes meurent chaque année d’un arrêt cardiaque en France. Le taux de survie atteint 7,5%. A Amsterdam, 40% des victimes sont sauvées grâce à une meilleure politique de prévention : formation obligatoire de la population aux gestes de premiers secours, installation généralisée de défibrillateurs dans les lieux recevant du public…

Le Label met ainsi en avant les collectivités locales les plus engagées en matière de formation de la population, d’installation de défibrillateurs cardiaques, leur localisation, leur accessibilité, l’information des habitants, la communication autour des bons réflexes… Les éléments recueillis, grâce au questionnaire, permettront une analyse scientifique des actions menées au plan local afin d’évaluer leur impact sur l’évolution de la mort subite en France.