DES VOEUX MUNICIPAUX TOURNES VERS L’AVENIR

DES VOEUX MUNICIPAUX TOURNES VERS L’AVENIR

Mardi 29 janvier, la salle Pierre Emmanuel n’aurait pas pu accueillir plus de monde. Responsables politiques, administratifs et militaires du Pays d’Arles mais surtout de très nombreux Grésouillais sont venus écouter le discours du maire Jean Mangion à l’occasion des vœux municipaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un discours franc et direct où le maire n’a pas manqué de rappeler sa ligne de conduite : Saint-Etienne du Grès est sa priorité ! C’est pour cela qu’il a réitéré sa volonté de se représenter pour une nouvelle mandature avec de nouveaux projets, après avoir remercié les élus du Conseil pour leur abnégation, les employés communaux pour leur implication, les commerçants pour leur patience. Il est revenu en détails sur tous les travaux réalisés depuis 2017, et ceux engagés pour 2019. Grâce au soutien sans faille du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de sa présidente Martine Vassal qui ont débloqué quasiment 8 millions d’euros, subventionnant à 80% toutes les réalisations grésouillaises. N’ayant pu être présente, Martine Vassal a tenu a rappelé, par la voix de sa vice-présidente Marie-Pierre Callet, “toute mon amitié et toute ma reconnaissance à Jean Mangion et à toute son équipe municipale (..) je crois plus que jamais au Pays d’Arles, à ses valeurs, à ses traditions, à son identité, à sa modernité. Un Pays d’Arles capable de défendre avec force et authenticité ses intérêts dans une organisation territoriale qui lui permette d’avancer et de ses développer”.

Car le Pays d’Arles et son intégration future au sein de la Métropole Marseille-Aix-Provence était bien au cœur de ce discours. Jean Mangion a explicité sa position et notamment le danger qu’il a à refuser ce fait. “Nous devons construire ensemble une nouvelle gouvernance car nos destins sont liés entre régions, départements, métropoles et communes (..) Il faut créer une nouvelle organisation territoriale qui fusionneraient Métropole et Département, pour ne pas se la laisser imposer c’est-à-dire pour participer à la construction d’une nouvelle métropole. (..) Nous souhaitons absolument continuer à faire parti de notre département. L’inverse seraient suicidaire financièrement. (..) Nous croyons à l’avenir de ce territoire par l’ouverture à cette nouvelle métropole fusionnée avec son département plutôt qu’à son enfermement.”

Et de conclure : “C’est dans cette perspective d’une année 2019 où notre pays pourra retrouver une cohésion sociale impérativement nécessaire face à ces défis qui nous attendent que je vous souhaite une belle année d’espoir. Et l’espoir pour moi, il est dans l’humain, l’Homme sait toujours réinventer le monde, s’y adapter et trouver le dénominateur commun du « vivre ensemble » et c’est en lui que je mets tous mes espoirs”.

Un discours qui s’est achevé par une vibrante Marseillaise, avant que les participants ne se retrouvent, le verre de l’amitié en main, pour commenter la cérémonie.

 

Retrouvez le texte du discours de Jean Mangion ou la vidéo intégrale des vœux ainsi que l’article paru dans La Provence

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous autorisez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services