11-NOVEMBRE, UN DEVOIR DE MÉMOIRE TOUJOURS VIVACE

11-NOVEMBRE, UN DEVOIR DE MÉMOIRE TOUJOURS VIVACE

La commune de Saint-Étienne du Grès poursuit son devoir de mémoire à l’occasion des 101 ans de la signature de l’Armistice marquant la fin du premier conflit mondial.
Cette journée du souvenir a débuté dès 9h avec une grand-messe du souvenir, célébrée par le père Claude Gay en l’église du village.
Puis une double cérémonie s’est déroulée en fin de journée :
– la première, à la stèle du Souvenir où ont été dévoilés deux médaillons au nom de Jean Marius Limberton, mort pour la France en 1916, et Armand Pélissier, mort pour la France, des suites de déportation, en 1974, tous deux enfants de Saint-Étienne du Grès.
– La seconde au Monument aux Morts après que le cortège ait traversé le village.
Des cérémonies qui se sont déroulées en présence de la sénatrice des Bouches du Rhône, Anne-Marie Bertrand, du maire Jean Mangion et de son Conseil, de Laurent Geslin, maire de Mas-Blanc des Alpilles, des conseillers régionaux Valérie Laupies et Jean-Alexandre Mousset, des porte-drapeaux et des représentants des associations patriotiques de Saint-Étienne du Grès, de Mas-Blanc des Alpilles et de Tarascon.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous autorisez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services